Les nombreuses raisons pour lesquelles nous ne devons pas oublier l’importance des donneurs de sang


Lundi, juin 10, 2019

Par le Mel Cappe

Quand j’étais sous-ministre de l’Environnement, j’ai dit à mes employés que je voulais passer inaperçu.

À ce poste comme dans mes autres fonctions au sein du service public canadien, j’ai toujours essayé de servir mes concitoyens et de faire du Canada un meilleur pays. Mais j’étais heureux de n’être qu’un bureaucrate anonyme, loin des projecteurs, connu seulement de mes collègues au gouvernement et au Parlement. J’étais heureux de passer inaperçu aux yeux du grand public.

Aujourd’hui, quelques années plus tard, me voilà président du conseil d’administration de la Société canadienne du sang, et mon opinion a changé. Il n’est pas dans l’intérêt de la population de tenir pour acquis l’efficacité de la Société canadienne. Tout comme il n’est pas dans son intérêt de tenir pour acquis les donneurs de sang qui font un don de vie.

Lorsque mon père avait besoin de sang pendant une opération à cœur ouvert, je considérais comme allant de soi qu’il recevrait le sang et les produits sanguins qui lui sauveraient la vie. Je n’avais pas pensé à la façon dont le sang lui parviendrait, ni d’où il viendrait. Je ne pensais qu’à son rétablissement. J’avais oublié les donneurs.

Je réalise désormais à quel point nous dépendons tous de la générosité et du dévouement des donneurs de sang. C’est grâce à eux que tout est possible. C’est une des « raisons » pour lesquelles la Société canadienne du sang a récemment lancé une campagne nationale qui met de l’avant les motivations des donneurs.

Pendant les réunions du conseil d’administration et dans le cadre de mes engagements dans l’ensemble du pays, je prends sans cesse conscience des motivations des personnes qui offrent une part d’elles-mêmes à des inconnus pour leur sauver la vie au moment où ils en ont le plus besoin. La chaîne de vie du Canada repose entièrement sur la générosité et le dévouement des donneurs. On ne devrait jamais oublier leur importance.

C’est pourquoi cette semaine a été proclamée en leur honneur Semaine nationale des donneurs de sang. Cette année marque le 11e anniversaire du projet de loi promulgué en 2008 par le Parlement du Canada. Parrainé à l’origine par le sénateur libéral Terry Mercer et appuyé par la sénatrice conservatrice Ethel Cochrane, il visait à faire reconnaître et à célébrer les donneurs de sang bénévoles qui aident si généreusement leurs concitoyens dans tout le pays. Cette semaine nationale se déroulera du 10 au 16 juin 2019 et verra également la célébration du 14 juin, Journée mondiale du donneur de sang reconnue par l’Organisation mondiale de la Santé.

Comme de nombreux Canadiens, je supposais que chaque citoyen était un donneur potentiel de sang, de plasma, de plaquettes, d’organes et de tissus, ou encore de cellules souches. Cependant, la réalité est bien différente. Si la plupart manifestent leur intention de faire un don de sang, peu passent à l’action. En fait, bien qu’un Canadien sur deux soit admissible au don, seul un sur soixante devient réellement donneur. Au cours de cette semaine spéciale qui vise à éveiller les consciences, nous invitons et encourageons un plus grand nombre de personnes à donner régulièrement du sang.

Un instant précis m’a fait réaliser à quel point les donneurs m’inspirent lors de l’ouverture du nouveau centre de donneurs de Toronto sur Yonge et Bloor il y a un an environ. Un caméraman qui filmait l’événement pour une chaîne de télévision locale m’a incité à rencontrer un homme qui procédait à son 130e don. Je l’ai rejoint, impatient de lui exprimer notre reconnaissance et de lui dire qu’il était un véritable héros. Il a alors hoché la tête et pointé du doigt une jeune femme dans la vingtaine qui donnait son sang dans le fauteuil d’à côté. Il m’a dit : « C’est elle que vous devriez appeler une héroïne. C’est son tout premier don. »

Depuis, je prends le temps d’écouter toutes les raisons qui motivent les donneurs, et je leur accorde à tous la valeur qui leur est due.

J’ai ressenti le besoin d’écrire cette lettre pour rappeler à tous ceux qui servent au gouvernement ou dans le service public qu’ils devraient en faire autant.

ShareTweetShare

Réservez maintenant pour donner du sang