Plasma de convalescents

Nous sommes fiers d’avoir participé à des essais cliniques nationaux approuvés par Santé Canada et dont l’objectif était de déterminer si le plasma de convalescents de la COVID-19, c’est-à-dire le plasma de personnes guéries, pouvait être utilisé comme traitement sûr et efficace contre le coronavirus.

Ces essais cliniques ayant permis de recueillir suffisamment de données pour la réalisation de l’étude, il n’est plus nécessaire de recueillir du plasma auprès de convalescents de la COVID-19.

FAQ – essais cliniques

Qu’est-ce que le plasma de convalescents?

Le plasma de convalescents provient de patients qui ont été infectés par le virus et qui se sont rétablis, ce qui signifie qu’ils ont produit des anticorps capables de vaincre le virus. Ces anticorps sont produits dans le plasma et y demeurent afin de contrer toute nouvelle attaque du virus.  

En théorie, ces anticorps pourraient être l’ingrédient recherché pour traiter d’autres personnes atteintes du même virus.  

L’utilisation de plasma de convalescents comme traitement n’est pas une nouveauté. Il a été utilisé lors de l’épidémie de grippe de 1918, plus communément appelée « grippe espagnole ».  

Quel est le rôle de la Société canadienne du sang dans ces essais cliniques?

Nous sommes fiers de participer à des essais cliniques nationaux, approuvés par Santé Canada, visant à vérifier si le plasma de convalescents peut être un traitement efficace pour les personnes atteintes de la COVID-19. Nous avons annoncé notre participation à ces essais en avril 2020.

Des chercheurs de notre Centre d’innovation font partie du groupe de recherche clinique qui mène les essais dans plus de 50 hôpitaux dans tout le pays.

Avec l’aval de Santé Canada, la Société canadienne du sang et Héma-Québec sont chargées de fournir du plasma de convalescents aux médecins canadiens qui traitent des patients atteints de la COVID-19. Le plasma de convalescents est uniquement disponible dans le cadre de ces essais. En tant que fournisseur de sang national, nous avons l’expertise et les infrastructures nécessaires pour recueillir, préparer et distribuer en toute sécurité le plasma de convalescents requis pour des essais de cette taille et de cette portée.

Ces essais, tout comme n’importe quel essai clinique rigoureux, fourniront des données importantes qui permettront de déterminer si le plasma de convalescents peut constituer un traitement efficace contre la COVID-19. Ils permettront également de recueillir un certain nombre de données sur l’innocuité du plasma de convalescents de la COVID-19, lesquelles contribueront de façon significative aux travaux en cours à l’échelle mondiale pour aider les patients au Canada et ailleurs dans le monde.

Le plasma de convalescents est-il recueilli dans les centres de donneurs de la Société canadienne du sang?

Oui, nous recueillons du plasma de personnes guéries de la COVID-19 dans les centres de donneurs équipés pour collecter du plasma et des plaquettes par un procédé appelé « aphérèse ». Ces centres se trouvent à Vancouver, Calgary, Edmonton, Saskatoon, Regina, Winnipeg, London, Hamilton, Toronto, Ottawa, Halifax, Saint John, Charlottetown et St. John’s.

Est-il sécuritaire de recueillir du plasma de convalescents dans vos centres de donneurs?

En tant que fournisseur de sang national, nous possédons l’expertise et les infrastructures nécessaires pour recueillir, préparer et distribuer en toute sécurité du plasma de convalescents pour ces essais cliniques.  

Par mesure de sécurité, nous recueillons uniquement le plasma de personnes qui se sont complètement rétablies de la COVID-19. 

Pour assurer l’innocuité du plasma recueilli, ces personnes doivent répondre aux mêmes critères que pour le don de plasma ordinaire.  

Nous continuerons de travailler avec les autorités de santé publique pour protéger nos employés, nos bénévoles et nos donneurs. 

Quand les essais commencent-ils?

Avec l’aval de Santé Canada, nous avons commencé à fixer des rendez-vous aux donneurs de plasma de convalescent à la fin du mois d’avril 2020, moment auquel le premier essai a été lancé.

Qu’attendez-vous de ces essais cliniques

À l’heure actuelle, il n’y a pas suffisamment de données scientifiques prouvant l’efficacité du plasma de convalescents comme traitement contre la COVID-19.

Ces essais, tout comme n’importe quel essai clinique rigoureux, fourniront des données importantes qui permettront de déterminer si le plasma de convalescents peut constituer un traitement efficace. Les résultats guideront les décisions futures sur l’utilisation à grande échelle du plasma de convalescents. Ils contribueront de façon significative aux travaux en cours à l’échelle mondiale pour aider les patients au Canada et ailleurs dans le monde.

Si les résultats sont probants, la Société canadienne du sang recueillera-t-elle du plasma de convalescents à long terme?

Il faut d’abord savoir si le traitement fonctionne, ce que nous ne saurons qu’à la fin des essais cliniques. Ailleurs dans le monde, des chercheurs se penchent sur d’autres options ou essaient d’en trouver de nouvelles pour traiter et guérir les personnes atteintes de la COVID-19, ou pour prévenir la maladie. Il est trop tôt pour l’instant pour faire des prédictions ou pour dire quel sera notre rôle à long terme.  

FAQ — donneurs

Comment recrutez-vous les donneurs qui participent aux essais cliniques?

Nous avons créé un registre en ligne auquel peuvent s’inscrire toutes les personnes souhaitant donner du plasma de convalescent dans le cadre de ces essais approuvés par Santé Canada. Nous communiquons avec les personnes inscrites selon les besoins. À noter que seules les personnes susceptibles de faire un don de plasma de convalescent sont contactées.

J’ai surmonté la COVID-19 et j’aimerais aider. Comment faire pour participer aux essais?

En plus de respecter les critères d’admissibilité en vigueur pour le don de plasma au Canada, les participants potentiels doivent répondre à des exigences additionnelles propres au programme de collecte de plasma de convalescents.

Pour participer, les donneurs doivent :

  • avoir moins de 67 ans;
  • avoir obtenu un résultat positif confirmé à un test de dépistage de la COVID-19 réalisé en laboratoire;
  • être totalement guéri et n’avoir eu aucun symptôme de la maladie depuis au moins 28 jours.

Je donne déjà du plasma. Est-ce que je peux participer à l’essai?

Merci! Vos dons aident les patients qui ont besoin de produits plasmatiques.  

Pour ce qui est des essais cliniques sur le plasma de convalescents, nous avons créé un registre en ligne auquel peuvent s’inscrire toutes les personnes souhaitant y participer. 

Nous communiquons avec les personnes inscrites selon les besoins. À noter que seules les personnes susceptibles de faire un don de plasma de convalescent sont contactées.  

Vos dons comptent. Si l’on ne vous contacte pas pour faire partie de ces essais, continuez à donner du plasma, car nous avons toujours besoin de sang et de plasma.  

Quels sont les critères d’admissibilité pour les donneurs de plasma de convalescent?

En plus de respecter les critères d’admissibilité en vigueur pour le don de plasma au Canada, les donneurs de plasma de convalescent doivent répondre à des exigences additionnelles. Ils doivent :  

  • avoir moins de 67 ans 
  • avoir obtenu un résultat positif confirmé à un test de dépistage de la COVID-19 réalisé en laboratoire 
  • être totalement guéri et n’avoir eu aucun symptôme de la maladie depuis au moins 28 jours 

Pourquoi les donneurs de plasma de convalescent doivent-ils avoir moins de 67 ans?

Cette limite d’âge fait partie des critères d’admissibilité en vigueur pour les personnes qui donnent du plasma pour la première fois et qui n’ont jamais donné de sang auparavant.  

Une personne qui n’a pas eu la COVID-19 peut-elle faire un don de plasma?

Non, pas pour ces essais cliniques. Le plasma de convalescent provient de personnes infectées qui se sont rétablies, ce qui signifie qu’elles ont produit des anticorps capables de vaincre le virus. Il se pourrait que ces anticorps soient l’ingrédient recherché pour traiter d’autres personnes atteintes du même virus. Voilà pourquoi seules les personnes qui ont eu un résultat positif confirmé au test de dépistage de la COVID-19 et qui, par conséquent, ont développé les anticorps nécessaires pour combattre la maladie peuvent donner du plasma dans le cadre de ces essais cliniques. 

Pourquoi faut-il que les donneurs de plasma de convalescent soient sans symptômes de la maladie depuis au moins 28 jours?

Bien que la période de rétablissement après la COVID-19 soit de 14 jours, il semble que le taux d’anticorps contre le virus des personnes convalescentes soit au plus haut au bout de 28 jours sans symptômes. Cela s’explique par le fait qu’au bout de 28 jours, l’organisme n’est plus infecté et qu’il a eu le temps de se doter d’une immunité stable contre le virus. Ces anticorps pourraient constituer l’ingrédient recherché pour soigner les personnes atteintes de la maladie.

De quelle façon la Société canadienne du sang détermine-t-elle qu’un donneur de plasma de convalescent est complètement rétabli?  

Les personnes qui souhaitent donner du plasma de convalescent doivent passer un entretien de pré-sélection par téléphone afin que l’on puisse déterminer leur admissibilité avant de fixer un rendez-vous.

Par ailleurs, elles doivent ne plus avoir de symptômes depuis au moins 28 jours, car les données montrent que c’est à partir de ce moment-là que le taux d’anticorps est au plus haut.

Les connaissances sur le coronavirus évoluant rapidement, nous surveillons de près la situation internationale afin de nous assurer de la pertinence de nos processus et de nos critères d’admissibilité, et protéger employés, donneurs et bénévoles.

FAQ — patients

Comment les personnes atteintes de la COVID-19 peuvent-elles participer aux essais cliniques?

La participation des patients est déterminée par les médecins traitants en concertation avec les patients eux-mêmes. Elle doit respecter le protocole établi pour ces essais cliniques.

Le plasma de convalescents est-il sans risque pour les patients?

Selon un nombre grandissant d’études publiées dans la littérature médicale, le plasma de convalescents de la COVID-19 ne présente pas de risque pour les patients. Par exemple, une étude américaine portant sur 5 000 patients n’a montré aucune augmentation des effets secondaires après l’administration de plasma de convalescents à ces patients.

L’un de mes proches a la COVID-19 et est aux soins intensifs. Comment peut-on avoir accès à du plasma de convalescents maintenant?

Si vous, ou l’un de vos proches, êtes hospitalisé à cause de la COVID-19, il convient de demander plus d’informations à votre médecin. Vous pouvez également contacter l’une des équipes canadiennes participant aux essais cliniques, par courriel, à info@concor1.ca.