L’hémoglobine

L’hémoglobine est une protéine riche en fer qui se trouve dans les globules rouges et qui donne au sang sa couleur rouge. 

L’hémoglobine transporte l’oxygène et extrait le dioxyde de carbone des organes et des tissus. Elle contient du fer, un minéral essentiel que l’on retrouve dans l’alimentation. 

Lorsque l’on donne son sang, on donne une partie de son hémoglobine, c’est pour cela que les donneurs doivent faire attention à leur taux d’hémoglobine. 

Un faible taux d’hémoglobine peut entraîner une anémie, dont les symptômes peuvent être de la fatigue, de la difficulté à respirer et à se concentrer et des étourdissements.  

FAQ

Quel est le taux normal d’hémoglobine?

Le taux normal d’hémoglobine se situe entre 120 g/l et 180 g/l, et dépend de plusieurs facteurs, dont le sexe à la naissance ainsi que la prise d’hormones. 

Tous les candidats au don doivent se soumettre à un test d’hémoglobine avant de faire un don. Le taux d’hémoglobine minimal requis pour pouvoir faire un don est de 125 g/l pour les personnes s’identifiant comme des femmes et de 130 g/l pour celles s’identifiant comme des hommes. 

Pourquoi mesure-t-on le taux d’hémoglobine avant un don?

On mesure le taux d’hémoglobine avant un don afin de protéger la santé des donneurs, car il est risqué de donner son sang si on a un faible taux d’hémoglobine.

En effet, le taux d’hémoglobine diminue lorsque l’on donne son sang et un faible taux d’hémoglobine peut entraîner une anémie, dont les symptômes peuvent être de la fatigue, de la difficulté à respirer et à se concentrer, et des étourdissements.

Comment mesure-t-on le taux d’hémoglobine?

Avant chaque don, les donneurs doivent se soumettre à un test d’hémoglobine par ponction capillaire — une piqûre au bout d’un droit. Il s’agit d’un test réalisé sur place, différent des analyses de sang que peuvent prescrire les médecins à des fins de diagnostic.

Que risque-t-on si on a un faible taux d’hémoglobine?

Un faible taux d’hémoglobine est principalement dû à de faibles réserves de fer. Le fer est un élément essentiel à la fabrication des globules rouges. Un faible taux de ferritine (faibles réserves de fer) peut entraîner de la fatigue, des difficultés de concentration et une diminution des capacités physiques.

Causes d’un faible taux de ferritine : 

  • Alimentation pauvre en fer
  • Dons de sang
  • Menstruations
  • Malabsorption du fer dans le tube digestif (p. ex. maladie cœliaque)
  • (Rare) saignement d’une partie du tube digestif (p. ex. l’intestin)

Qu’est-ce que l’anémie?

On parle d’anémie lorsque le taux d’hémoglobine est faible. Elle peut entraîner des symptômes, comme de la fatigue, de la difficulté à respirer et à se concentrer, des étourdissements et une diminution des capacités physiques.

Les personnes qui font de l’anémie ne doivent pas donner de sang tant que la cause de l’anémie n’a pas été traitée et que leur taux d’hémoglobine ne s’est pas amélioré.

Pourquoi le don de sang peut-il entraîner une anémie (faible taux d’hémoglobine)?

Donner du sang souvent peut entraîner une anémie parce qu’en donnant du « sang total », on diminue son taux d’hémoglobine d’environ 10 g/l, ce qui réduit également le taux de ferritine (réserves de fer). Après un don, l’organisme renouvelle les stocks de globules rouges. Or, le fer étant essentiel à la fabrication des globules rouges, lorsque le taux de ferritine est trop bas, le corps n’arrive plus à produire des globules rouges normalement.

Comment empêcher l’apparition d’une anémie quand on donne du sang?

Pour pouvoir donner du sang, il faut avoir un taux de ferritine (réserves de fer) suffisant. On recommande aux personnes qui donnent leur sang de prendre des suppléments de fer pour compenser le fer perdu lors des dons. 

Que faire si son taux d’hémoglobine est faible?

On recommande aux personnes qui ont un faible taux d’hémoglobine de demander à leur médecin de faire analyser leurs taux d’hémoglobine et de ferritine (réserves de fer). Le médecin pourra ensuite rechercher la cause de cette anémie et prescrire un supplément de fer.

Par ailleurs, on recommande aux personnes qui donnent leur sang d’avoir une alimentation riche en fer et de prendre un supplément de fer.

Quand peut-on recommencer à donner son sang?

C’est pour leur propre santé que certaines personnes se voient exclues du don de sang à cause de leur taux d’hémoglobine. La plupart des gens qui ont un faible taux d’hémoglobine (anémie) arrivent à augmenter leur taux d’hémoglobine et peuvent alors recommencer à donner du sang si elles continuent de répondre à l’ensemble des critères d’admissibilité.

Les réserves de fer peuvent prendre de 4 à 6 mois pour se reconstituer. Pour savoir si vous pouvez recommencer à donner du sang, consultez un médecin. Si votre médecin vous prescrit des suppléments de fer, vous pourrez recommencer à donner du sang 6 mois après avoir commencé à les prendre, à condition que vos taux d’hémoglobine et de ferritine soient normaux. Lorsque vos réserves de fer seront rétablies, si vous désirez toujours donner du sang de façon régulière, demandez à votre médecin ou à votre pharmacien de vous recommander un supplément de fer afin de réduire les risques d’anémie. 

Vous pouvez également envisager de réduire la fréquence de vos dons à 2 ou 3 fois par an. 

Peut-on avoir un taux de ferritine trop élevé?

Oui, cela s’appelle l’hémochromatose. Il s’agit généralement d’une maladie héréditaire qui se caractérise par une trop grande absorption du fer par l’organisme, ce qui provoque son accumulation et endommage les organes, comme le foie, le pancréas et le cœur. Sans traitement approprié, l’accumulation de fer dans les organes peut devenir toxique.

En savoir plus 

Peut-on avoir un taux d’hémoglobine trop élevé?

Oui, cela s’appelle la polycythémie et peut être dû à plusieurs raisons, dont le tabagisme, la prise de testostérone, une maladie pulmonaire ou rénale, ou un syndrome myéloprolifératif ou trouble de la production des cellules sanguines dans la moelle osseuse (maladie de Vasquez ou néoplasmes myéloprolifératifs).

Certaines des causes de la polycythémie entraînent une exclusion du don de sang pour la santé du donneur ou la sécurité des receveurs potentiels. C’est pour cela que l’on demande souvent des informations supplémentaires au médecin du donneur afin de pouvoir déterminer s’il peut donner du sang en toute sécurité.

Je suis une femme en santé, mais une fois sur deux, mon taux d’hémoglobine est trop bas pour que je puisse donner du sang. Que puis-je faire pour augmenter mon taux hémoglobine?

Voici ce que vous pouvez faire pour augmenter votre taux de ferritine :

  • Manger plus d’aliments riches en fer
  • Donner du sang moins souvent
  • Demander à votre médecin de vous prescrire un supplément de fer